E-PORTRAIT

Infirmière Libérale - Thérapeute

Sandra Saint-Léger

Sandra Saint-Léger, quelle est votre « histoire » en tant que professionnelle de santé ?

Aide-soignante au départ, j’ai ensuite intégré l’école d’infirmier·e. Après l’obtention du concours, j’ai exercé ce métier pendant 15 ans à l’hôpital dans de très nombreux services.

Ma dernière expérience dans le milieu hospitalier, la plus marquante, a été l’intégration dans un service de soins palliatifs. Être auprès de personnes confrontées à la fin de vie a été une révélation pour la suite de mon parcours. J’y ai fait des rencontres extraordinaires. Les patients ont une vision de la vie différente, ils sont en phase de « bilan » de leur vie. Les côtoyer au quotidien, entendre leurs histoires, prendre soin d’eux… Ca remet les pendules à l’heure ! J’ai eu l’impression de n’avoir jamais été aussi proche de la vie qu’en soins palliatifs. Chaque journée est importante. Chaque décès d’un patient est une épreuve de vie également pour nous, le personnel soignant.

 

Cette expérience en soins palliatifs a été un véritable déclic, un grand virage dans ma vie. C’est ainsi que j’ai décidé de me former dans les thérapies alternatives.

 

Je suis également devenue libérale, notamment en exerçant la profession de coordinatrice de soins en formant les infirmières à domicile pour les patients qui sortent d’une hospitalisation.

Je suis également devenue professeure, intervenante et formatrice pour divers publics dans le milieu médical.

Vous avez un parcours très riche ! Aujourd’hui, que faites-vous ?

Je suis infirmière libérale et j’ai également un cabinet de thérapie alternative où je pratique notamment la naturopathie et l’hypnothérapie.

Je suis aussi professeure dans des lycées pour préparer les élèves au BAC série Sciences Médico-Sociales. J’interviens également au GRETA et je suis référente « douleur » à HypnoSup, une École européenne supérieure d’hypnose.

On peut dire que vous aimez les formations !

C’est un principe de vie pour moi : je me forme au quotidien et j’adore former à mon tour ! J’apprends tous les jours et j’enseigne, un cercle vertueux qui apporte tellement !

Vous avez vraiment de nombreuses casquettes ! Mais comment faites-vous pour gérer votre quotidien ?  

C’est simple, mes journées ne se ressemblent jamais et le rythme est toujours différent !

Je jongle entre mes temps d’infirmière libérale, de thérapeute et de formatrice. Mais c’est ce que j’aime !

Une citation pour résumer votre vie de professionnelle de santé ?

« Le corps se nourrit principalement d’eau. L’esprit a faim de paix. Le cœur a soif d’amour ».
 

La médecine allopathique (notre travail d’infirmier·e au quotidien) et la médecine non conventionnelle, en s’assemblant, permettent une excellente hygiène de vie. Le bien-être du corps et le bien-être de l’esprit, tout cela est indissociable ! Cette citation résume bien mon action concrète sur la santé de mes patients. Et la formation, c’est la nourriture du cerveau !